33.041 sur 50.000 signatures

Membres du Parlement polonais

Cette pétition vous est adressée par la Fédération polonaise pour les femmes et le planning familial (Federa)

Texte de la pétition

Nous demandons à l'ensemble des membres du Parlement polonais de voter pour adopter immédiatement le projet de loi de protection.

Le projet de loi de protection annule la responsabilité pénale des médecins qui pratiqueraient un avortement en cas de malformation du fœtus, et des personnes qui aident à l'avortement. Après l'entrée en vigueur de la décision controversée du Tribunal constitutionnel en janvier 2021, ce projet de loi est désormais le seul moyen de fournir aux personnes enceintes les avortements médicalement nécessaires dont elles ont besoin.

Nous en appelons à votre conscience et à votre responsabilité en tant que représentant·es élu·es, pour garantir que toutes les personnes reçoivent les soins et le soutien nécessaires. Décriminalisez les avortements MAINTENANT !

Pourquoi c'est important ?

Ula [1] était enceinte, une grossesse longtemps attendue. Mais les organes essentiels de ses jumeaux étaient fusionnés. Ces enfants ne survivraient pas en dehors de son corps et elle risquait une infertilité permanente ainsi qu'une grave hémorragie interne.

Ula a voulu se faire avorter immédiatement dans un hôpital. Mais les médecins ont refusé parce que l'avortement est désormais un crime en Pologne et que le personnel soignant risque jusqu'à trois ans de prison [2].

Au cours des derniers mois, des centaines de milliers de personnes ont protesté contre cette nouvelle interdiction controversée de l'avortement dans les rues de Pologne. Mais ce n'est pas une loi comme les autres : l'avortement a été reconnu comme contraire à la constitution polonaise [3].

Maintenant, le plus grand espoir pour les femmes comme Ula est le « projet de loi de protection » récemment proposé au Parlement polonais pour dépénaliser les avortements [4].

La pression monte : plus de 100 organisations de défense des femmes et de nombreuses·x député·es demandent la dépénalisation de l'avortement. Même des responsables politiques de droite affirment que l'interdiction de l'avortement est allée trop loin. Il est possible qu'elles et ils soutiennent le projet de loi de protection – mais pour cela, nous devons absolument nous faire entendre !

Les organisations de défense des femmes appellent à l'aide et nous demandent de les soutenir. Mobilisez-vous pour montrer aux femmes comme Ula qu'elles ne sont pas seules !

  1. Le prénom a été changé
  2. (en polonais) https://www.wysokieobcasy.pl/wysokie-obcasy/7,163229,27072849,zakaz-aborcji-nie-tylko-w-przypadku-wad-plodu-lekarze-odmawiaja.html
  3. (en polonais) https://www.rmf24.pl/raporty/raport-strajk-kobiet/news-kaczynski-o-orzeczeniu-tk-ws-aborcji-nic-takiego-co-by-zagra,nId,5250509#crp_state=1
  4. (en polonais)  https://www.gazetaprawna.pl/wiadomosci/kraj/artykuly/8082044,lewica-apel-opozycja-poparcie-projekt-ustawa-ratunkowa-dekryminalizacja-aborcji.html
  5. En partenariat avec :

Partagez autour de vous !

Vous signez en tant que Ce n'est pas vous ? Cliquez ici