179.068 sur 200.000 signatures

Ursula von der Leyen (Présidente de la Commission européenne), Christine Lagarde (Présidente de la Banque Centrale Européenne), Mário Centeno (Président de l'Eurogroupe) et les ministres de l'Economie et des Finances des Etats membres de l'UE

Cette pétition vous est adressée par Unconditional Basic Income Europe

Pétition

Nous appelons l'Union européenne, et l'Eurogroupe en particulier, à créer un instrument financier dirigé par l'UE pour soutenir tous les États membres de l'UE dans l'introduction rapide d'un revenu de base inconditionnel en tant que mesure d'urgence pour apporter une aide rapide et non bureaucratique à tous ceux dont la sécurité économique est menacée par la crise du coronavirus en Europe.

Pourquoi c'est important

Ils sont nombreux à avoir perdu leur seule source de revenus, du jour au lendemain. Coiffeurs, chauffeurs de taxi, directeurs de restaurant, professeurs de musique, coach sportifs, réceptionnistes d'hôtel, hôtesses de l'air, serveurs, guides touristiques. Une liste interminable de personnes qui ne savent plus comment ils vont payer leurs factures.

L'insécurité est partout, sur toutes les lèvres. Combien de temps cela va-t-il durer ? Que dois-je faire ? Combien de temps devrai-je encore faire mes courses avec mes économies ?

C'est pourquoi les dirigeants européens doivent agir et annoncer leur soutien sans tarder ! L'UE a les moyens et l'autorité nécessaires pour le faire maintenant.

Déjà, les discours politiques semblent y faire référence, même dans les endroits les plus improbables. Le gouvernement des États-Unis vient de proposer un paiement de 1.000 dollars pour tous les citoyens américains pendant deux mois [1]. Le gouvernement britannique n'exclut pas une mesure similaire [2]. Ces paiements extraordinaires sont à la une des grands quotidiens. Les dirigeants européens y pensent peut-être aussi ; assurons-nous qu'ils ont bien compris.

Depuis la dernière grande crise de 2008, l'UE a injecté des milliards d'euros dans le secteur financier, qui était en difficulté. Après les banques, il est maintenant tant de soutenir les ménages !

Le revenu de base est un paiement mensuel inconditionnel pour chaque personne, d'un montant qui garantit un niveau de sécurité élémentaire au quotidien. Ce système est facile et rapide à mettre en place et ne nécessite qu’un minimum de bureaucratie [3].

Les institutions européennes ont annoncé travailler sur un plan de sauvetage colossal. C'est le moment pour nous d'influencer ce qu'elles décident, c’est le moment pour de faire naître la possibilité de changements majeurs [4].

Les crises peuvent faire ressortir le meilleur ou le pire en nous. Choisissons le meilleur. La crise que nous vivons actuellement a été l’occasion pour les citoyens européens de faire preuve de solidarité et de créativité. L'Union européenne doit faire de même !

L'ensemble du système économique est en train de changer brusquement en ce moment. Les dogmes tombent, les récits changent. Les dirigeants cherchent des solutions. Ils ont été très créatifs lorsqu'ils ont sauvé les banques et peuvent l'être aujourd'hui, à un moment où 22 % des Européens déjà menacés par la pauvreté risquent de voir leur situation s'aggraver [5]. Nous devons veiller à ce que l'UE agisse. Signez !


Mise à jour :

01.04.2020 : La part d'Européens menacés par la pauvreté a été corrigée à 22%, selon les dernières données disponibles (2018). Plus de données à l'adresse suivante : https://ec.europa.eu/eurostat/tgm/refreshTableAction.do?tab=table&plugin=1&pcode=t2020_50&language=fr


Références :

  1. https://www.courrierinternational.com/article/economie-coronavirus-trump-veut-envoyer-des-cheques-aux-americains-demunis
  2. https://www.telegraph.co.uk/business/2020/03/18/johnson-considers-giving-free-cash/ [en anglais]
  3. L'UE créerait un fonds et garantirait le paiement minimum. Les États membres, qui disposent de la base technique nécessaire, distribueraient l'argent, et en ajouteraient s'ils le souhaitent.
  4. https://www.ecb.europa.eu/press/pr/date/2020/html/ecb.pr200318_1~3949d6f266.en.html [en anglais] ; https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/la-banque-centrale-europeenne-se-reunit-en-urgence-1186717 [en français]
  5. L'une des principales sources pourrait être ce que l'on appelle l'assouplissement quantitatif - dans le cadre duquel la Banque centrale européenne achèterait des titres d'État ou autres afin d'injecter directement de l'argent dans l'économie. La décision de la BCE [voir 4], prise le 18 mars 2020, d'allouer 750 milliards d'euros à la lutte contre la crise du coronavirus montre que de l'argent peut être mis à disposition rapidement en cas de besoin.

    https://ec.europa.eu/eurostat/tgm/refreshTableAction.do?tab=table&plugin=1&pcode=t2020_50&language=en


Partagez autour de vous !

Merci d’avoir agi.

Partagez cette campagne avec au moins 5 de vos contacts en utilisant les boutons à droite: grâce à vous, l'Europe nous entendra !

Vous signez en tant que Ce n'est pas vous ? Cliquez ici